Le musée du chanvre de Berlin

Une petite découverte atypique qui n’était pas prévue sur mon planning, en allant à l’Alexanderplatz pour observer le célèbre tour je suis passé devant une pancarte avec une feuille de cannabis, c’était le musée de chanvre à Berlin !

Je n’ai testé qu’une fois le cannabis en 25 ans, on ne peut donc pas dire que je sois un expert en la matière, mais je sais qu’une grande partie de la population fume des joints de temps en temps, alors j’ai décidé de visiter ce musée pour y découvrir toute l’histoire de cette plante ancestrale.

Musée du chanvre ou musée du cannabis?

Il s’agit bien d’un musée du chanvre et non pas d’un musée du cannabis. La différence? Le chanvre dit « industriel » contient un très faible taux de substance psychotrope, moins de 0,3% contre plus de 5% pour le chanvre à usage récréatif appelé « cannabis ».

Le musée de chanvre de Berlin est donc orienté principalement (mais pas uniquement) sur la production, la récolte et les usages du chanvre « industriel ».

usages chanvre

Mon arrivée au musée du chanvre de Berlin

Dès qu’on passe la porte, on sent cette forte odeur de cannabis, c’est indéniable on sait bien où on est. Le personnel est très accueillant et content de voir des visiteurs, ça change des lieux touristiques où les caissiers te traitent comme de la merde… Après avoir payé quelques euros en espèce (pas de paiement par carte), nous voilà enfin dans le musée !

Première salle, le chanvre comme matériau d’isolation

La première salle du musée nous amène dans l’univers du bâtiment et de la construction. Malheureusement tous les panneaux explicatifs sont en allemand seulement, et c’est valable pour tout le musée… Donc difficile de comprendre exactement de quoi il en retourne mais on comprend tout de même que la mousse de chanvre sert d’isolant.

chanvre construction isolant

Deuxième salle, la production, la récolte et la transformation du chanvre

Nous voilà à la place d’un producteur de chanvre, on découvre les différents outils dédiés à la récolte du chanvre ainsi qu’une vitrine avec des jeunes plants de chanvre, on peut s’apercevoir qu’il existe une différence entre les plants femelles et mâles !

production du chanvre

production chanvre

plant cannabis

Troisième salle, le chanvre en textile

La fibre de chanvre permet également de créer tout un tas de textiles, des vêtements, des cordes ou des chaussures…

vêtements chanvre

chanvre textile

Dernières salles, le cannabis à usage récréatif

Il est en effet inconcevable de faire un musée du chanvre sans parler de l’usage psychotrope de celui-ci, les quelques dernières salles en parlent donc sans détour, on y trouve des exemples de résine de cannabis de nombreux pays, des dizaines de pipes à fumer, un plant géant de cannabis etc. Vous y trouverez aussi une petite armoire dédiée à l’usage médicinal du chanvre où vous pourrez goûter des graines de chanvre (qui n’est pas un psychotrope, je vous rassure)

musée du chanvre berlin

résine cannabis maroc

pipes à fumer cannabis

La boutique du musée

Enfin, on finit par accéder à la boutique du musée où on trouve de nombreux produits dérivés ou bien des objets destinés à la consommation de cannabis (on ne trouve pas de cannabis à fumer par contre, c’est pas les Pays-Bas !)

C’est sympa à voir, le musée en lui-même n’est pas très grand, et comme les explications ne sont qu’en allemand on ne comprend pas grand chose aux détails techniques mais si vous passez par la Alexanderplatz et que vous êtes intéressés par ce domaine, ça peut valoir le coup !

[Total : 3    Moyenne : 4.7/5]