Ossuaire de Sedlec et église de Sainte-Barbe à Kutná Hora

Étape que j’avais pas vraiment prévue, mais en cherchant quoi faire du côté de Prague, j’ai vu qu’il y avait l’ossuaire de Sedlec et l’église de Sainte-Barbe non loin de la capitale, à une heure de route à la ville de Kutná Hora.

L’église de Sainte-Barbe

L’église de Sainte-Barbe est chargée de plus d’histoire qu’un bon nombres d’églises, puisqu’elle a été construite en plusieurs étapes séparées par plusieurs siècles chacune à cause des guerres. La construction a commencé en 1380 et la dernière rénovation significative a été faite au 19ème siècle.

sainte barbe Kutná Hora

Première chose à savoir, valable pour une grand majorité des monuments en République Tchèque, c’est qu’ils sont moins chers qu’en France, par exemple pour l’église de Sainte-Barbe, le prix s’élève à quelques euros à peine. Une fois à l’intérieur, je découvre (encore) un autre type d’église, il est vrai que j’en ai fait un paquet ces dernières semaines. Mais celle-ci se distingue par sa hauteur grâce à ses deux étages ! Deuxième étage que vous pouvez d’ailleurs visiter moyennant un supplément de 15 couronnes tchèques (environ 0,50€), mais même pour ce prix je n’ai pas pu le faire, ils ne prenaient pas la carte bancaire et je venais d’arriver dans le pays et il n’y a pas de distributeur de billet dans l’église malheureusement, dégoûté !

Mais même sans ça, la visite reste intéressante, on notera surtout la belle orgue dorée frappée par la lumière du soleil et l’architecture gothique extérieure particulière. Voici quelques photos :

Ossuaire de Sedlec

Enfin un lieu touristique qui change des châteaux / églises… L’ossuaire de Sedlec est regroupement d’os humains (dans une chapelle) qu’on estime à environ 40 000 corps. C’est le résultat de la peste noire en 1348, pas tout jeunes ces os ! A l’origine, les corps étaient simplement entassés les uns sur les autres mais en 1870, le sculpteur František Rint est commissionné pour rénover la chapelle, il décide d’utiliser ces os pour faire la décoration.

ossuaire sedlec

Crânes, fémurs, clavicules, tibias… Toutes les parties du squelette sont utilisées pour faire des œuvres uniques, on peut ainsi voir des pyramides d’ossements, des coupes géantes, des colonnes de crânes, des guirlandes de fémurs, le nom de l’artiste en os et même le blason de la maison de Schwarzenberg (voir photos). En plus, les colonnes de crânes au centre de la chapelle ne sont pas grillagées, on peut s’approcher à quelques centimètres si on le souhaite, et on pourrait les toucher (mais vu qu’on respecte les morts, on ne le fait pas, n’est-ce pas?).

D’un point de vue personnel, c’est une des visites que j’ai préféré jusqu’à maintenant. Non seulement parce que c’est un lieu unique, mais surtout parce que ça nous rappelle comment on va finir, et essayer d’imaginer la vie de ces dizaines de milliers de squelettes, en analysant les formes et les traces sur les crânes, est vraiment passionnant ! Bien évidemment, c’est pas le premier endroit où on emmènerait une fille pour un rendez-vous romantique, quoique si c’est une gothique !

[Total : 2    Moyenne : 5/5]