Ma participation au débat citoyen de l’ESA pour l’avenir spatial

débat citoyen espaceLe 10 septembre, l’ESA (Agence spatiale européenne) a organisé le premier débat citoyen européen sur l’Espace. Le principe? Inviter 100 participants par pays (22 pays) pour échanger autour de l’avenir spatial et du rôle de l’ESA et ensuite répondre à des sondages pour définir les priorités dans les futurs projets spatiaux de l’ESA.

Comme vous l’avez peut-être vu sur l’article de ma visite de la Cité de l’Espace, je suis passionné d’astronomie et d’exploration spatiale, je me devais donc de participer ! J’ai postulé pour le débat citoyen de Paris (au CNES) en premier choix, et à celui de Luxembourg (plus proche de chez moi) dans un second temps.  J’ai finalement eu la chance d’être sélectionné pour celui de Luxembourg !

Comment se déroule un débat citoyen?

Je n’avais aucune idée de ce qu’était un débat citoyen avant celui-ci, en m’y inscrivant je pensais que ça allait être des conférences les unes à la suite des autres avec des temps de parole accordés au public pour questionner ou faire des remarques aux experts. Mais ça ne se passe absolument pas comme ça !

début débat citoyen espaceEn réalité, c’est un échange entre citoyens, passionnés ou juste curieux, sans la présence de spécialiste dans le domaine du débat. Donc j’arrive à 8h30, tout le monde s’installe, on est divisé en tables de 7 à 8 personnes pour que la totalité des participants puissent prendre part aux discussions et apporter leur avis sur chaque séquence. Avec nous, sur chaque table, il y a une personne chargée de veiller que les discussions soient sur le bon sujet et que l’égalité du temps de parole de chacun soit respecté, mais cette personne ne prend pas part aux débats en dehors de ça, c’est un observateur qui va écrire le résumé de ce qui est dit sur la table.

Pour commencer, on écoute un discours sur écran géant (photo ci-dessus) du directeur général de l’ESA nous expliquant les enjeux de ce débat citoyen et de l’avenir spatial. Puis les organisateurs nous expliquent le programme de la journée, à savoir que les débats seront divisés en 5 séquences :

  • Séquence 1 : L’espace et moi
  • Séquence 2 : Le rôle de l’Europe dans l’exploration et l’exploitation spatiales
  • Séquence 3 : La gouvernance globale de l’espace
  • Séquence 4 : Partons dans l’espace
  • Séquence 5 : Préparer l’avenir de l’espace de l’Europe

Chaque séquence est également elle-même divisée en 3 parties :

  • Présentation du sujet avec une vidéo (5 min) intégrant des témoignages de citoyens européens
  • Discussions autour du sujet avec les autres personnes de la table (30 à 50 min)
  • Répondre individuellement à un questionnaire papier concernant le sujet (10 min)

témoignage débat citoyen

débat citoyen

Ce qui m’a étonné sur ce débat citoyen, c’est la diversité des participants ! Que ce soit au niveau de l’âge ou des origines, l’organisateur a fait un parfait mélange pour pouvoir représenter l’intégralité des citoyens et non pas seulement une catégorie spécifique. C’est comme ça que je me suis retrouvé sur ma table du matin (photo ci-dessus) avec une anglaise, une guyanaise, quelques luxembourgeois et un français (moi, en premier plan à droite avec le polo rayé bleu et blanc) et sur la table de l’après-midi (ci-dessous) avec des portugais, un autre français et des luxembourgeois, j’ai également pu discuter avec un véritable indien à la pause déjeuner !

débat citoyen esa espace

La visite du ministre de l’économie

Juste après la pause déjeuner, on a eu le droit à la visite du ministre de l’économie (et vice premier ministre) luxembourgeois, qui a le même prénom que moi pour la petite anecdote, il nous a présenté la volonté du Luxembourg d’investir dans le domaine spatial en offrant un cadre légal aux entreprises souhaitant exploiter les ressources spatiales et en les aidant avec un budget de 200 millions d’euros.

ministre économie luxembourg

Au fil des débats, je me suis finalement aperçu que contrairement à ce que je pensais, l’intérêt de beaucoup d’autres personnes n’est pas de conquérir l’espace, comme moi, mais de profiter de l’espace pour améliorer la vie sur Terre, je trouve ça dommage mais avec les premiers résultats du débat citoyen (disponibles ici) on peut s’apercevoir que seuls Luxembourg, l’Espagne et le Portugal pensent comme ça, les autres pays d’Europe préfèrent également l’exploration spatiale, me voilà rassuré !

Finalement, la journée est passée vite, et c’est valorisant de se dire qu’on a pu, à notre échelle, influencer sur l’avenir spatial ! C’est à partir du 1er décembre qu’on devrait connaître les retombées sur l’ESA de ce débat citoyen (voir si ils ont écouté les citoyens… ou pas), en attendant, ils nous ont offert un petit certificat symbolique pour nous remercier d’avoir passé la journée avec eux :

certificat débat citoyen

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

[Total : 16    Moyenne : 4.5/5]

One Response

  1. fan de ducrocq 19 décembre 2016