Les cascades d’Ouzoud au Maroc

Direction les cascades d’Ouzoud, les plus hautes cascades du Maroc avec une hauteur d’environ 110 mètres réparties sur trois niveaux. Comme tout bon touriste, je me suis rendu aux cascades d’Ouzoud avec une agence qui propose des excursions à partir de Marrakech, et pour commencer, je vous conseille de faire jouer la concurrence, le prix pour une prestation identique varie du simple au double selon les agences.

Chutes d'eau Ouzoud

Donc nous (mon groupe de touristes et moi) arrivons aux cascades d’Ouzoud après 150km depuis Marrakech, soit deux bonnes heures de routes. Une fois sur place, on a le choix entre suivre un guide ou découvrir les cascades par vos propres moyens et rejoindre le bus à l’heure prévue. Ayant déjà eu une mauvaise expérience avec les guides marocains durant ma visite de Aït-ben-Haddou, j’ai décidé avec une autre touriste de ne pas suivre le groupe de touristes malgré la lourde insistance du guide, mais je ne regrette pas ce choix, non seulement on a pas eu à payer le guide, mais en plus celui-ci a emmené les touristes dans un restaurant très cher !

On se dirige donc vers le village situé en amont des cascades d’Ouzoud où on mange dans un petit restaurant de quartier, ce n’était pas le meilleur repas de ma vie mais ça suffira pour survivre jusqu’au soir.

Après avoir mangé, on va en haut des cascades d’Ouzoud, contrairement aux chutes du Rhin en Suisse, ici la chute d’eau n’est pas protégée, il y a juste un panneau signalant “Danger de mort, ne pas trop s’approcher”. Évidemment, j’ai envie de regarder la hauteur de la cascade donc je décide d’ignorer le panneau et je vais au bord du précipice de plus de 100 mètres pour avoir une vue incroyable et un petit peu le tournis !

Cascade Maroc

Cascade Ouzoud

En continuant notre chemin, on a une magnifique vue sur le Moyen Atlas marocain, un mélange de verdure, de terre et de ciel bleu ! D’ailleurs pour information, on se situe à 1060m d’altitude quand on est en haut de la cascade.

Moyen Atlas Maroc

Il est temps de descendre au niveau de la rivière issue des cascades d’Ouzoud, la rivière Oued (ou Wadi). Il faut bien compter 30 minutes de descente assez raide et il s’agit de chemins de terre boueuse et de feuilles mortes (en automne du moins), donc pensez à prendre des chaussures adéquates ! Sur le chemin, on quelques marchands ambulants qui vendent des objets artisanaux marocains, mais je n’étais pas venu pour ça alors on s’est contenté de poursuivre notre route.

Une fois arrivé au niveau de la rivière Oued, on découvre un lieu paisible et unique ! Il y a quasiment personne hors saison, on peut donc profiter de la tranquillité des lieux et le doux bruit de l’eau qui ruissèle et des nombreuses petites cascades qui longent le cours d’eau.

Rivière Oued

Oued Maroc

Sur la route qui remonte jusqu’aux cascades Ouzoud, on trouve de nombreuses choses, par exemple cette petite grotte sur la falaise qui jonche la rivière, elle peut être visitée mais cela nécessite du matériel d’escalade.

Grotte Ouzoud

Les aventuriers peuvent également se risquer à traverser la rivière sur des vieux ponts en bois pourri par l’humidité pour rejoindre l’autre rive et les quelques bars et cafés qui y sont et ainsi profiter de boire un verre au pied de celle-ci.

Pont rivièreAu printemps et en été quand il fait assez chaud, on peut se baigner dans la rivière, il y a une sorte de petite piscine naturelle au milieu du cours d’eau. Mais il faut savoir que l’eau est boueuse tout le long de la rivière, d’où cette couleur marron caractéristique.

Piscine Ouzoud

Enfin, en rentrant un peu plus dans les terres, on découvre un petit village fantôme hors saison car il s’agit d’hôtels, d’auberges ou de bars uniquement ouverts pendant la saison touristiques. On peut y apercevoir des transats, des constructions en terre ou en bambous…

bambou

Après une heure de marche à longer la rivière Oued, nous arrivons en face des cascades d’Ouzoud pour voir la cascade dans sa totalité et entendre le bruit sourd de l’eau qui s’écrase et qui résonne grâce aux falaises sur les côtés de la rivière.

Cascades Ouzoud

Bateau cascade OuzoudUne fois au pied de la cascade d’Ouzoud, il faut traverser la rivière, sauf qu’il n’y a aucun pont naturel ou artificiel, si on veut passer de l’autre côté on a pas le choix il faut payer quelques euros (à négocier comme d’habitude avec les marocains) pour une traversée en bateau. Évidemment si on refuse on est bon pour faire 1h30 de marche pour retourner à notre point de départ donc on a pas vraiment le choix et les marocains en profite !

Nous voilà donc dans un vieux bateau artisanal fait de bidons, de tiges en métal et sans moteurs. Petit bonus, il nous emmène presque au contact des chutes d’eau, mais revers de la médaille, on sort d’ici complétement trempé alors prévoyez un blouson imperméable et faites attention à vos objets électroniques et vos appareils photos parce qu’il y a de l’eau partout en suspension autour de vous !

Une fois de l’autre côté, il nous reste plus qu’à remonter les centaines de marches d’escaliers pour rejoindre le haut de la cascade. Là encore, de nombreuses boutiques, restaurants et bars. Mais également une plateforme d’observation avec vue plongeante sur le deuxième étage des cascades d’Ouzoud ainsi qu’un cheval décoré à la façon marocaine.

Chute d'eau Ouzoud

Cheval marocain

Une fois arrivé en haut, il y a une deuxième plateforme d’observation plus éloignée de la cascade, où on a une magnifique vue d’ensemble sur les cascades d’Ouzoud et ses alentours, avec en bonus quand la météo à Ouzoud est bonne, un splendide arc-en-ciel de plusieurs mètres de haut !

Arc en ciel cascades Ouzoud

Enfin, Ouzoud est réputé pour ses singes en liberté, qu’on peut croiser tout au long de notre parcours. Malheureusement les marocains se sont “appropriés” ces singes à coup de cacahuètes pour qu’ils restent toujours au même endroit et ils essayent de les mettre sur vos épaules en échange d’argent. Non seulement c’est risqué pour votre santé (puces, poux…), mais en plus ça favorise le commerce de ces singes.

singe Ouzoud

Singes Ouzoud

Voilà, j’espère que cette petite visite virtuelle vous a plu, n’hésitez-pas à la partager ou à laisser un petit commentaire si vous avez besoin d’informations complémentaires ! Découvrez également mon excursion dans le désert marocain et ma visite de Marrakech !

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

[Total : 2    Moyenne : 5/5]