Zoo d’Amnéville, troisième plus grand zoo de France

C’est pas nouveau, j’adore les animaux ! J’ai donc fait un petit tour au zoo d’Amnéville, le troisième plus grand zoo de France avec 2000 animaux, 360 espèces et 18 hectares. Le plus grand zoo de France étant le zoo de Beauval. Je vais donc vous raconter cette aventure d’une journée au milieu de nos amies les bêtes. Vous pouvez également aller directement à la fin de l’article pour avoir un résumé de ce que j’ai aimé ou pas.

La plaine africaine

C’est la base de tout zoo qui se respecte et le zoo d’Amnéville ne déroge pas à la règle, les animaux d’Afrique ont la côte, et pour cause, c’est les plus grands animaux qu’on peut voir en captivité (à moins que vous n’ayez déjà vu des baleines bleues en aquarium?). Éléphants, hippopotames, lions, girafes, tigres, antilopes… Le choix est large ! En parallèle on y trouve de nombreux petites espèces moins connues mais qui méritent aussi le coup d’oeil.

Autre chose qui impressionne, c’est la taille des enclos. Rien à redire les animaux ont la place de courir même pour les plus grandes espèces, quant aux petites, elles ont toujours un enclos intérieur et extérieur. Le tout étant très propre.

Enfin, chose rare dans un zoo, on a accès aux “coulisses” des gros enclos, là où les animaux sont nettoyés et soignés. On peut donc discuter avec les soigneurs animaliers qui sont vraiment passionnés et accueillants ! Les grosses bêtes sont à quelques mètres de nous à ces endroits et on est vraiment impressionné par leur taille (contrairement à la vue de loin dans l’enclos extérieur).

A savoir tout de même, les éléphants, les girafes et les rhinocéros sont rentrés dans leur bâtiment le soir avant la fermeture du parc, donc si vous désirez les voir en extérieur, ce qui est quand même bien mieux, il faut y aller le matin et en début d’après-midi de préférence.

La petite ferme

Un espace particulièrement intéressant pour les enfants, la zone “petite ferme dans la forêt” est remplie d’animaux qu’on peut caresser et nourrir, chèvres, autruches, vaches, petits walibis… On peut acheter du pop-corn à l’accueil ou dans le parc (pour 2,50€ de mémoire, à vérifier) pour le donner à ces animaux et faire en sorte qu’ils s’approchent de nous. Mais honnêtement j’en ai pas acheté et j’ai largement réussi à les toucher sans problème, profitant des touristes allemands à côté de moi qui sont remplis de pop-corn ou bien simplement en feintant les chèvres en cachant l’intérieur de ma main pour faire croire qu’il y a un pop-corn dedans (comment ça c’est pas gentil !). Attention aux morsures des autruches quand elles prennent le pop-corn, le mieux c’est de le mettre à plat dans votre main et la tendre. Ah et les chèvres ont la fâcheuse tendance à lécher les mains, pas super hygiénique !

Les animaux mignons

Bon allez, petite séquence kawai avec les animaux les plus mignons du zoo que j’ai pu prendre en photo un peu partout dans le zoo. Sans surprise c’est majoritairement des félins, mais pas que, n’hésitez-pas à me dire lequel vous préférez en commentaire !

Les singes

Des petits singes sont visibles un peu partout dans des petits enclos à travers le zoo d’Amnéville, mais pour les plus gros, on se dirige dans le “camp des gorilles” et la “jungle des orangs-outans”.

Pour les gorilles, on entre dans un grand complexe avec des tunnels et des vues à l’extérieur pour les voir sous tous les angles. D’habitude je ne suis pas fan des singes, mais la ressemblance des gorilles avec les hommes et leur regard triste quand ils vous fixent de longues secondes m’ont mis mal à l’aise, ça vous pousse à la réflexion sur la place de l’homme sur la Terre et sur notre passé. De temps en temps, si il y a trop de monde devant une vitre, un des gorilles à dos argenté (les mâles dominants) peut venir charger la vitre et la frapper de plein fouet, mais ne craignez rien c’est du solide !

Concernant les orangs-outans, les deux vitres criblées d’impacts venant de l’intérieur de l’enclos annoncent la couleur, malgré leur apparence gentille et leurs déplacements plutôt lents, à priori vaut mieux pas trop les énerver ! Petite anecdote, il y avait un bébé orang-outan, quand j’y étais, muni d’un bout de plastique blanc et qui courait partout avec une armée d’une dizaine de loutres (dans le même enclos) qui lui courait après pour essayer d’attraper et tirer le plastique, c’était vraiment marrant à voir !

Les oiseaux

Même chose que pour les singes, les oiseaux sont dispatchés un peu partout dans le zoo d’Amnéville d’où ils sont originaires. Ce sont les animaux les plus colorés du zoo, violet, orange, jaune, rouge, vert… Un vrai régal pour les photographes ! On peut d’ailleurs entrer dans un énorme enclos à oiseaux (la jungle Amazonienne) où on trouvera de nombreux oiseaux exotiques en liberté. Enfin, pour les fans d’oiseaux un peu plus “virils” comme les aigles et les vautours, mais ces derniers sont en cages sombres et grillagés donc on ne les voit pas très bien, je vous conseillerais plutôt d’aller voir le spectacle des rapaces où vous pourrez les voir à côté de vous et en action.

Le vivarium tropical

Petites natures s’abstenir ! Le vivarium est un bâtiment où on retrouve les reptiles. Serpents, lézards et crocodiles sont de la partie. Entre autre, il y aura des sauterelles vivantes dans les cages des lézards, vous aurez peut-être la chance (ou la malchance, selon votre vision des choses) de voir ces lézards en pleine chasse avec leurs longues langues. Pour les serpents, ça reste classique, des pythons énormes, des boas… Enfin l’enclos à crocodiles m’a un peu déçu, il est tout petit (comme ses occupants) et les croco sont pas franchement visibles.

Mon coup de coeur : les manchots

Véritable coup de coeur de la journée (avec le panda roux), l’enclos des manchots est superbe ! Il est sur deux étages, le premier étage qui est à l’extérieur reproduit très bien un petit village côtier et coloré. On y trouve un décor très réaliste comme des barques renversées ou une vieille cabane de pêcheur abandonnée.

Le sous-sol est tout aussi impressionnant, il dispose de vitres arrondies en profondeur (une sorte de scaphandre) où on peut passer notre tête et voir l’aquarium des manchots à 360°, en plus ce sont des animaux très curieux qui viennent nous frôler le nez ! Il y a également une longue vitre avec un banc en face pour simplement admirer la chorégraphie des ces animaux aquatiques très joueurs.

Le reste

Évidemment avec autant d’animaux je ne peux pas tous les mettre dans l’article, donc voici une petite sélection des animaux oubliés dans les catégories ci-dessus, comme une des vedettes du parc, les bébés tigres blancs ou encore le panda roux, l’ours brun ou polaire etc.

Les spectacles

Il y a 4 spectacles par jour, chacun avec des animaux différents. Je vais donc vous raconter comment ils se déroulent et surtout si ils méritent le coup d’oeil… Ou pas ! Je ne compte pas les “Animations” qui sont des “Nourrissages commentés” de certains animaux auxquels je n’ai pas assisté (à part l’hippopotame).

Spectacle des otaries et lions de mer

Premier spectacle le matin, le spectacle des otaries est décevant. Le début consiste à “Montrer la complicité entre les lions de mer et les soigneurs”, ainsi, pendant 15 minutes vous allez voir le soigneur câliner le lion de mer, et c’est tout, c’est vraiment très long et pas franchement intéressant. Seul point positif sur cette partie, ils passent du Lindsey Stirling en musique, c’est assez rare pour être souligner !

Une fois ce long démarrage, la musique devient un peu plus dynamique, enfin ! Les loopings et les sauts spectaculaires vont pouvoir commencer ! Le soigneur commence par un lion de mer, il fait un saut depuis un rocher, un saut en l’air pour toucher une bouée et repart… Nouvelle déception. Mais bon admettons un lion de mer c’est gros, pas franchement taillé pour les acrobaties alors on lui pardonne, l’otarie, qui est beaucoup plus agile, va forcément faire mieux !

L’otarie arrive, saute du rocher, touche la bouée et… fait un looping à ras de l’eau avant de repartir. Durée totale des “acrobaties”, quelques minutes? Et là on nous annonce la suite du spectacle à savoir des discours sur le danger de l’homme sur les lions de mer et les otaries. C’est louable comme attention mais je les ai tellement entendus que c’est essayer de prêcher un converti. Je décide donc de quitter le spectacle avant la fin sans trop de regret avec l’amère déception d’avoir perdu mon temps.

Spectacle des perroquets

Deuxième spectacle de la journée, le spectacle des perroquets est plus orienté vers les enfants. Il faut d’abord savoir que ces perroquets ont eu le bout des plumes coupés pour qu’ils ne puissent pas voler, donc tout le spectacle se fera à pied pour les oiseaux. Au programme : Jeu du Bonneteau, toboggan, vélo et trottinette comme montré sur les photos ci-dessous. L’animatrice est très sympathique et ajoute une bonne dose d’humour au spectacle malgré la passivité du public, idéal pour les enfants !

Spectacle “Tiger World”

Le fameux, le tout nouveau “Tiger World”, celui qui va vous faire trembler d’effroi à la vue des tigres imposants ! Enfin ça, c’est sur le papier, parce que en vrai, c’était ennuyeux à mourir. Cela commence avec une petite intro vidéo sur les écrans géants, on vous rappelle bien gentiment qu’il est interdit de crier, de courir pour éviter d’exciter les tigres mais aussi interdit de… Photographier et de filmer, WTF ? Qu’on interdise le flash, d’accord c’est du bon sens, mais là clairement on redescend sur Terre et on se rappelle que le zoo d’Amnéville c’est avant tout un but commercial. Je range donc mon matos (c’est pour ça que vous ne verrez pas de photos ou de vidéos de ma part sur ce spectacle). La vidéo continu, et finit sur un “Les tigres ces animaux sauvages blablabla, et pourtant un homme courageux a réussi à les dresser blablabla” et la cage descend ensuite doucement avec des tas de système de sécurité bien visibles, une bonne sauce américaine comme je déteste !

Le dresseur rentre donc en scène, suivi par ses tigres. Alors même que j’étais dans la partie proche de la cage, la grille tout autour des tigres empêche clairement de se mettre dans l’ambiance, impossible d’être impressionné par ces bêtes. Quoiqu’il en soit, le spectacle commence, et là c’est le drame. C’est loooong. A chaque tour, il faut au moins plusieurs minutes au dresseur pour faire obéir les tigres, d’ailleurs des fois ça ne marche carrément pas. Et quand ça marche, c’est pour faire un saut ou se mettre sur les pattes arrières pour quelques secondes, clou du Tiger World, les tigres ne rugissent pas un seul instant, les rugissements sont rajoutés dans les hauts parleurs à chaque fois qu’un tigre ouvre la bouche. Je commence à comprendre pourquoi on peut pas filmer… Et ça va être comme ça jusqu’à la fin, et le pire, c’est que pour pas exciter les tigres, il est déconseillé de se déplacer pendant le spectacle, donc difficile de sortir avant le fin.

Alors en sortant (délivré, libéré), je me dis que ça vient peut-être de moi, que je suis difficile à impressionner, qui sait? Mais les discussions entre un jeune homme et sa copine me donne raison, celle-ci reprochant à son copain de s’être carrément endormi pendant le spectacle. Bref j’imagine bien que c’est pas facile de dresser des tigres, mais si c’était pour pondre un truc pareil, les 18 millions auraient été plus utiles ailleurs.

N’ayant pas d’image du spectacle (pour les raisons expliquées plus haut), je suis contraint de mettre une vidéo trouvée sur Youtube (et comme on peut le voir, y a pas plus d’1min30 d’action) :

Spectacle des rapaces

Dernier spectacle de la journée, vu comment j’ai été déçu des autres, je ne m’attendais plus à grand chose… Et pourtant ce fût une excellente surprise ! En mêlant chevalerie et fauconnerie, le spectacle des rapaces est une véritable réussite qui mêle dynamisme et élégance ! Pour commencer, un compteur rentre sur scène et raconte l’histoire du “Peuple du vent” en présentant les différentes espèces de rapaces, le tout dans une ambiance médiévale. Les fauconniers, qu’ils soient à pied ou à cheval, envoient les bêtes juste à côté de vous tout au long du spectacle, les oiseaux font également des allers / retours au dessus de l’arène et font des démonstrations de leurs techniques de chasse. Je ne vais pas rentrer dans les détails pour que vous gardiez une part de mystère, mais si on devait choisir qu’un seul spectacle à faire, ce serait celui-là !

Tarif et durée de visite du zoo d’Amnéville

Si je vous parle du tarif du zoo d’Amnéville (qui est actuellement à 35€ pour un adulte) c’est que je vais vous donner une astuce pour faire des économies ! En effet, si vous allez dans la billetterie Cora dans la ville de Mondelange, qui est à peine à 2km du zoo, vous pourrez avoir le billet pour 27,5€ au lieu de 35€. Pas de vice caché, ce sont les mêmes billets qu’au zoo, la seule différence c’est que le supermarché Cora achète les places en grosse quantité et les revend moins cher. En revanche, attention ! Il n’y a pas de dépliant gratuit avec le plan du zoo. Si vous voulez emporter un plan, il vous faudra acheter un “guide du zoo” à 6€ à l’accueil. Vous trouverez quelques plans géants dans le zoo mais assez espacés, on peut se perdre assez vite.

Concernant la durée de visite du zoo d’Amnéville, cela dépend de votre façon de visiter. En une journée j’ai réussi à faire le tour du zoo tout en ayant fait tous les spectacles (mais pas les nourrissages commentés), mais il faut savoir que je n’ai lu quasiment aucune information sur les panneaux à part le nom des animaux et je suis resté quelques minutes par animal.

Plan du zoo d’Amnéville

Comme précisé ci-dessus, il n’y a pas de plan gratuit du zoo d’Amnéville une fois sur place, voici donc une image qui vous permettra de vous guider à travers le zoo facilement !

Plan zoo Amnéville

Conclusion

J’ai aimé :

  • Le nombre d’animaux présents et la grandeur des enclos
  • Pouvoir voir les coulisses des enclos où sont nettoyés les animaux
  • Le personnel passionné et sympathique
  • Le spectacle des rapaces
  • Pas trop de monde hors saison touristique

J’ai pas aimé :

  • Les vitres sales et les reflets du soleil dedans qui empêchent de prendre de belles photos
  • Les spectacles (à part les rapaces)
  • Le manque de plan papier gratuit
  • Des toilettes éloignées peu entretenues (hygiène et pas de savon)
  • Devoir trier, modifier et renommer mes 534 photos de la journée

 

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

[Total : 19    Moyenne : 4.3/5]

No Responses