Zoo de Vienne, le plus vieux zoo du monde !

logo zoo vienneMe voilà en Autriche au zoo de Vienne (zoo de Schönbrunn pour être exact) que j’ai eu la chance de découvrir pendant ma visite de la capitale Autrichienne ! J’avais déjà visité le zoo d’Amnéville il n’y a pas si longtemps mais je me devais d’aller au zoo de Vienne pour deux raisons, d’abord il s’agit du plus vieux du monde puisqu’il a été ouvert en 1752, et ensuite parce que c’est un des rares zoos d’Europe à avoir des pandas géants et vu que je n’en avais jamais vu, c’était l’occasion rêver ! Voici donc mon retour sur ce magnifique parc zoologique de Vienne.

Les animaux communs

On commence par le plus classique, le zoo de Vienne comporte environ 480 espèces, dont une grande partie est commune à tous les zoos du monde. On peut donc trouver des animaux africains comme des éléphants, des guépards, des tigres, des lions, des zèbres, des rhinocéros… Ou des animaux un peu moins impressionnants mais tout aussi intéressants comme les loups, les tapirs, les bisons, les hippopotames, des biches etc. La liste n’est évidemment pas exhaustive mais ça donne un aperçu ! A noter que l’enclos des girafes était en cours de construction, on ne pouvait donc pas encore les voir.

Les pandas géants

Panda zoo de ViennePièce maitresse du zoo de Vienne, les pandas géants présents sur place sont trop mignons avec leur oreilles particulières et leur position pour manger qui nous fait penser aux hommes sur un canapé devant un match de foot avec une bière à la main ! Mais ce qui m’avait attiré dans le zoo de Schönbrunn au delà des pandas géants adultes, ce sont les deux bébés pandas géants qui sont nés d’un accouplement naturel sans aide de l’équipe de soigneurs du zoo, un évènement exceptionnel pour des pandas géants en captivité ! Les bébés pandas, récemment baptisés « Fu Feng » et « Fu Ban » avaient déjà quelques mois lors de ma visite du zoo de Vienne, je pensais donc qu’ils seraient visibles pour le public, mais grosse déception, ils étaient encore trop jeunes, on ne pouvait donc pas les voir, à part sur un écran de télévision qui repassait les vidéos de leur naissance et de leurs premiers pas. On peut les voir sur la chaîne Youtube officielle du zoo de Schönbrunn, par exemple ici :

Jungle artificielle

Jungle artificielle

Une partie du zoo de Vienne que j’ai adoré, une jungle artificielle dans un immense bâtiment en verre, à l’intérieur, un décor digne de Tarzan, avec de nombreux animaux comme des serpents, des grenouilles, des oiseaux tropicaux en liberté… Mais le meilleur reste la grotte en bas de la verrière qui contient des dizaines et des dizaines de chauves-souris en liberté et que vous pouvez visiter ! J’ai adoré me retrouver dans le noir presque total au milieu de ces animaux, on les entend passer juste au dessus de nous, et parfois nous rentre même dedans, sensations garanties. En revanche la jungle était très humide, je n’ai donc pas pu prendre de photos ou de vidéos puisque l’objectif était trempé dès que je le sortais.

Maison des insectes

Reproduction sauterelleUn autre bâtiment dédié à un type d’animaux en particulier, la maison des insectes ! On y trouve de nombreuses espèces de sauterelles, des phasmes, des mantes religieuses, des fourmis et pour finir… Des cafards. Mais il faut être patient et observateur pour voir la totalité des insectes présents dans le bâtiment, nombreux sont des experts en camouflage et restent complétement immobiles.

Aquarium, terrarium et vivarium

Vivarium zoo de schonbrunnDirection la partie du zoo de Vienne qui contient les bâtiments avec des aquariums, terrarium et des vivariums. Ce sont des bâtiments fermés avec un magnifique décor de marécage où se trouve des aquariums géants contenant des centaines de poissons colorés aux formes originales, des hippocampes, des limules (un des animaux les plus anciens du monde qui existait déjà il y a environ 450 millions d’années)…

aquariumOn traverse ensuite un magnifique aquarium en forme de tunnel pour rejoindre la partie vivarium et terrarium du bâtiment où on découvrira quelques espèces de fourmis, de mygales, des crocodiles ou bien des tortues géantes. Tout au bout du terrarium se trouve une autre grotte avec des chauves-souris mais cette fois-ci elles sont derrières une vitre et on peut donc les regarder de loin contrairement à la jungle artificielle.

Volière

Comme souvent dans les zoos, on trouve des volières qu’on peut traverser avec des oiseaux en liberté au dessus de nos têtes, le zoo de Schönbrunn n’échappe pas à la règle et nous offre une volière intérieure et une volière extérieure où l’on peut admirer des oiseaux aux couleurs vives et aux chants mélodieux, on peut également apercevoir des paresseux dans la volière intérieure, enfin si ils ne dorment pas. En revanche, même problème que pour la jungle, l’humidité rend les photos difficiles à prendre.

Animaux du pôle nord

gorfou macaroni Encore une partie que j’ai beaucoup aimé, la zone des animaux du pôle nord est moderne et Ours polaireintéressante. On y trouve un bâtiment fermé qui sert de musée avec de nombreuses informations sur la vie des animaux polaires, ainsi qu’une splendide vue sur la piscine des manchots royaux où on peut les voir plonger et nager à toute vitesse. Il y a également des ours polaires, des pingouins, des otaries et des phoques. Un petit spectacle est également au programme avec les otaries et les phoques, le seul du parc, le reste des évènements sont uniquement des nourrissages.

La ferme

Une partie un peu moins impressionnante mais très intéressante d’un point de vue historique, la vieille ferme en haut du zoo de Vienne. Il s’agit d’une ancienne ferme qui a été conservée presque en l’état, on peut y découvrir comment étaient les chambres de l’époque, des animaux de ferme (vaches, chevaux, chèvres…) ainsi qu’une petite boutique de nourriture autrichienne typique. J’ai eu l’occasion d’y goûter du miel complétement brut (à savoir du miel solide, la partie avec les alvéoles) et une sorte de tarte autrichienne dont j’ai oublié le nom. Personnellement j’ai pas aimé le miel, il était vraiment caoutchouteux et trop sucré.

Vieille étable

La maison des rats

Alors j’ai pas vraiment compris l’intérêt de mettre des rats dans un zoo, mais c’est peut-être parce que ma ville est déjà envahie de rats et qu’on en voit tout le temps en liberté. Quoiqu’il en soit, le zoo de Schönbrunn propose une petite maison avec deux salles obscures avec des dizaines de rats. Ils sont cachés donc il est difficile de les voir, sauf quand les soigneurs animaliers amènent la nourriture où on commence à voir des dizaines de rats à vive allure sortir de l’ombre pour se jeter sur les légumes.

Maison des rats

Les singes

Enfin, comme tout zoo qui se respecte, le zoo de Vienne possède quelques espèces de singes, notamment des orangs-outans pour l’espèce la plus grosse, les plus petits singes étant dans une petite « maison des singes ». Un peu déçu par cette partie du zoo, non seulement je n’ai pas vu de gorilles (qui me parait être un classique à avoir), mais l’enclos des orangs-outans n’est pas franchement bien aménagé et ne permet pas de voir ces animaux de près si ils ont décidé d’aller dans le fond de celui-ci.

maison-des-singes-schonbrunn

Quoiqu’il en soit, la visite du zoo de Vienne a été très agréable, on peut toujours reprocher des enclos un peu petits pour certains animaux, c’est notamment dû au fait que c’est le plus vieux zoo du monde et qu’il ne peut pas agrandir sa surface comme il le souhaite vu qu’il est en pleine ville. Je le trouve également plus petit que le zoo d’Amnéville, j’ai réussi à faire le tour du zoo de Vienne en moins d’une journée alors qu’il m’a fallu une journée complète pour Amnéville !

Dans tous les cas si vous passez par Vienne et que vous avez un budget assez large (parce que le prix est de 18,50€), n’hésitez-pas à y faire un petit tour ! Vous pouvez également accéder au site officiel du zoo pour avoir plus d’informations (en anglais) en cliquant ici.

Découvrez également le reste de ma visite à Vienne en cliquant ici !

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

[Total : 10    Moyenne : 4.6/5]

No Responses

  1. Pingback: Visiter Vienne en hiver – Moi Caméléon 15 décembre 2016