Un bar à chouettes au Japon

Après les bars à chats, les japonais ont décidé, assez récemment, de lancer les bars à chouettes (ou les bars à hiboux selon les personnes). Pour certains, c’est l’occasion de toucher ces animaux majestueux qu’on ne voit qu’exceptionnellement à l’état sauvage, pour d’autres c’est un scandale d’enchaîner des oiseaux à une branche pour qu’on puisse les attacher. Je ne prendrai pas parti dans cet article, je me contenterai de partager mon expérience dans un bar à chouettes au Japon (pendant ma visite de Kyoto plus précisément).

Un bar à chouettes à Kyoto

Me voilà donc à Kyoto, alors que je me baladais dans la rue commerçante “Teramachi”, je vois une télévision dans une vitrine qui montre des vidéos du bar à chouettes situé dans une petite rue perpendiculaire à l’artère principale. A ce moment là je n’étais pas au courant de l’existence des bars à chouettes, ma curiosité m’a donc poussé à ouvrir les portes de ce bar. Enfin “Bar” est un bien grand mot, il ne propose pas de boissons, simplement une visite.

hibou japon

Dès l’entrée, on voit un petit parcours ovale au milieu d’arbustes artificiels et d’hiboux ou chouettes attachés à des branches. L’entrée est payante mais pas excessive (environ 10€) donc je décide de me laisser tenter.

Il faut savoir qu’il y a des règles très strictes dans ces endroits là (enfin dans ceux un minimum responsable on va dire) comme par exemple :

  • Se laver les mains au gel anti-bactérien avant et après avoir touché les chouettes
  • Caresser les animaux uniquement avec le dos de la main et toujours de la tête jusqu’au dos de l’animal
  • Ne pas toucher aux chouettes qui ont un panneau rouge à côté d’elles, elles sont en “pause”, en gros dès que les employés voient qu’une chouette est agacée par les contacts, ils interdisent aux visiteurs de trop s’en approcher, ça tombe sous le sens et c’est plutôt rassurant vis-à-vis de la bientraitance des animaux.
  • Photos autorisées mais sans flash

Bien évidemment, après la fermeture du bar à chouettes, les animaux sont relâchés dans un enclos bien plus grand où ils peuvent voler en toute tranquillité. On notera cependant que les lumières qui éclairent les hiboux sont relativement puissantes, sachant que ces animaux sont nocturnes ce n’est pas forcément sympa pour eux…

Une fois les règles comprises et acceptées, on est autorisé à commencer notre petit tour !

chouette kyotobar a chouette kyotobar a hiboux kyoto

Il y a pas mal d’espèces de chouettes différentes, une dizaine en tout environ, de toutes les tailles et de toutes les couleurs. On peut en profiter pour les prendre en photo de près (toujours sans flash).

hibou portrait

Certaines chouettes sont d’ailleurs très joueuses, une des petites chouettes du bar n’arrêtez pas de suivre mon objectif, comme si elle prenait la pose ! J’ai pu ainsi voir qu’en effet, les hiboux peuvent tourner leur tête à 270° !

bar a chouettes japon

En revanche, point noir, on trouve une petite cage au milieu du parcours avec un écureuil enfermé dedans, j’ai pas trop compris ce délire là, il aurait été bien plus intéressant de le voir gambader à travers la pièce de branche en branche…

ecureuil en cage

A la fin du parcours du bar à chouettes se trouve une chouette bien connue de tous… Hedwige ! La célèbre chouette de Harry Potter ! (enfin pas la vraie du tournage évidemment), une petite photo s’impose pour le souvenir en faisant vite pour ne pas la déranger. D’ailleurs pour ceux qui se demandent la sensation au toucher des chouettes, je dirais que ce n’est ni plus ni moins que la même sensation qu’avec les autres oiseaux (ou comme les poules), donc rien bien transcendant…

caresser une chouette

Voilà, à vous de voir si cette expérience vous tente ou si vous souhaitez laisser les chouettes tranquilles, vous pouvez aussi remplacer la visite d’un bar à chouettes par un bar à chats, ils sont tout aussi mignons et domestiqués !

 

 

Enregistrer

[Total : 2    Moyenne : 5/5]