Le musée du Samouraï à Tokyo

Nous voici cette fois au musée du Samouraï à Tokyo, cette visite n’était pas à mon programme mais quand je suis passé devant, je me suis laissé tenter, après tout les samouraïs sont une partie importante de l’histoire japonaise !

Après avoir payé le prix de 14€ environ (par adulte), on entre dans ce petit musée au style très japonais pour y découvrir la période des samouraïs, le tout avec un guide japonais parlant anglais. Le rez-de-chaussée est rapide à visiter, on y aperçoit une série d’armures samouraïs les unes à côté des autres. Le guide nous explique brièvement leurs histoires, le rôle des différents éléments qui les composent etc… Une bonne partie des armures du musée sont des originales qui ont été portées par leur propriétaire respectif.

Musée du Samouraï à Tokyo

On continue notre visite du musée du samouraï à Tokyo par le 1er étage, en arrivant en haut des escaliers, il est demandé qu’on retire nos chaussures pour préserver le joli parquet en bois. C’est courant au Japon et ça tombe sous le sens donc on le fait sans trop rechigner.

Le 1er étage est bien plus fourni que le rez-de-chaussée ! Avec 4-5 pièces dédiées aux nombreux accessoires des samouraïs, on peut vraiment appréhender l’ensemble de la vie d’un samouraï. Par exemple, une pièce sera remplie de fusils d’époque, une autre des différents types de sabres samouraïs, puis vient ensuite les objets de la vie courante et bien évidemment… Encore des armures !

Fusil de samourai

Armure de samouraï

Comme dit plus haut, certaines armures sont authentiques et il n’y a pas de vitre, on vous demande donc de ne pas y toucher (et étrangement personne ne le fait, le respect est vraiment une notion très importante au pays du Soleil Levant, et c’est vraiment agréable !), en revanche il y a d’autres objets, authentiques ou non, que le guide vous proposera de toucher… Et de porter ! Notamment des sabres et des sabres.

Casque de samouraï

On garde le meilleur pour la fin avec la pièce principale du musée des samouraïs à Tokyo, il s’agit d’une petite pièce regroupant les armures samouraïs les plus emblématiques du musée et c’est ici que vous assisterez à un petit spectacle samouraï. Pendant un petit quart d’heure, un acteur spécialisé vous expliquera les valeurs des samouraïs et vous montrera les règles du combat samouraï. Car oui, un combat samouraï est avant tout un combat qui se fait dans l’honneur et le respect !

Armures de samouraï

Ainsi, on pourra voir la préparation, les techniques de combat et la mise à mort d’un samouraï ! Clou du spectacle, l’acteur choisira quelques volontaires dans la dizaine de spectateurs pour être son adversaire. Vous rêviez d’incarner un samouraï depuis que vous avez vu “Le dernier samouraï” ? C’est le moment où jamais !

Pse de combat d'un samouraïSamouraï mort

Le tout est très réaliste, les gestes sont rapides, précis et surtout bruyants ! On voit bien que l’acteur est un passionné et qu’il connaît la culture samouraï sur le bout des doigts. Après cette petite démonstration, le guide et l’acteur explique rapidement l’histoire des différents objets de la pièce, on en apprend beaucoup sur la guerre des clans samouraïs et sur la disparition des samouraïs écrasés par l’armée impériale et ses armes américaines dévastatrices.

Enfin, place à une séance de questions / réponses et on nous propose ensuite, pour ceux qui le souhaitent, d’enfiler une tenue de samouraï et de prendre la pose avec l’acteur, c’est inclus dans le prix alors pourquoi s’en priver?

Costume de samouraï

Pour résumer, le musée du samouraï à Tokyo n’est pas vraiment grand en terme de superficie, mais la gentillesse du personnel, la richesse des objets samouraïs et surtout, l’interactivité qu’il propose  avec les visiteurs en font un endroit à visiter absolument si vous passez par la capitale nipponne ! Vous pourrez également y découvrir des leçons de calligraphie (pour 40€ environ quand même) et une boutique de souvenirs remplie de gadgets à ramener chez soi pour garder un excellent souvenir de ce voyage dans le temps !

Pour plus d’infos, direction le site officiel du musée.

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

[Total : 3    Moyenne : 5/5]