Visite du camp de concentration d’Auschwitz

barbeles-camp-auschwitz

Direction le plus grand camp de concentration du Troisième Reich, le camp d’Auschwitz / Birkenau, petit rappel historique pour ceux qui n’ont absolument pas suivi leurs cours d’histoire au collège, c’est dans ce camp qu’entre 1,1 million et 1,5 million de prisonniers des nazis ont été exécutés pendant la seconde guerre mondiale, principalement des juifs.

J’arrive donc au premier camp, car il faut savoir que celui-ci est tellement grand qu’il est divisé en deux parties, d’un côté Auschwitz et 2 km plus loin, Birkenau. Malheureusement je n’ai pas eu le temps de faire le camp de Birkenau, mais le premier est déjà assez impressionnant comme ça !

En arrivant au musée d’Auschwitz, on a le choix entre réserver pour une visite guidée ou rentrer seul dans le camp sans guide, je vous conseille la seconde option pour la simple et bonne raison que le parcours guidé vous faite louper des endroits intéressants. D’autant plus que la visite du camp de concentration d’Auschwitz est gratuite pour les visiteurs individuels !

mirador-auschwitz

Petit détail avant de vous raconter ma visite, sachez que je ne vais pas beaucoup parler du côté historique du camp, mais plutôt de mon ressenti, pour les informations techniques vous avez le page Wikipédia du camp d’Auschwitz et de Birkenau qui est très détaillée.

Me voilà donc à l’entrée du camp d’Auschwitz, une barrière levée et entourée de barbelés nous invite à pénétrer dans un lieu de désolation et de mort. Dans les coins du camp au loin on peut apercevoir des miradors en bois, là où étaient placés les gardes chargés d’exécuter ceux qui tentaient de fuir malgré la présence de deux murs de barbelés qui se succèdent.

camp-concentration-auschwitz-entree

Une fois à l’intérieur, on découvre pas moins de 28 « blocs », il s’agit de bâtiments rectangulaires où les prisonniers juifs dormaient, aujourd’hui une grande partie de ces blocs ont été modernisés à l’intérieur pour y accueillir des musées qui traitent de nombreux sujets liés à la seconde guerre mondiale. Ayant déjà regardé un certain nombre de documentaires sur la guerre, je décide de passer ces musées assez rapidement, mais dans un des musées, une pièce nous surprend et nous force à réfléchir, il s’agit d’une grande vitrine avec 2 tonnes de cheveux de prisonnières juives destinés à la revente aux industries de textile de l’époque. A noter qu’on ne voit pratiquement que des cheveux bruns, malheureusement les photos y sont interdites alors je ne pourrais pas vous le montrer.

juifs-auschwitz

Musée Auschwitz

Plus loin dans un des coins du camp, on aperçoit une grille en métal donnant sur une petite cours, il s’agit de la place des exécutions par balles, d’ailleurs il y a encore les deux poteaux d’exécution dont le côté où étaient attachés les prisonniers est bien plus foncé que les autres, sans doute le résultat des nombreux litres de sang déversés sur celui-ci…

poteau-execution-auschwitz

mur-execution-auschwitz

Dans le bloc collé à la place, on peut descendre au sous-sol et visiter les cellules des prisonniers condamnés à mort. Un plan nous indique les différents types de cellules et c’est assez effrayant. Il y a des cellules classiques destinées à faire mourir les prisonniers de faim, une cellule fermée pour les condamnés par asphyxie, mais aussi des cellules « debout » qui ne sont pas assez grandes pour permettre de s’asseoir, les prisonniers devaient donc rester debout jusqu’à leur mort par famine ou épuisement.

cellules-auschwitz

cellule-debout-camp-auschwitz

Après être sorti de là, je me dirige vers les chambres à gaz, celles qui font la (mauvaise) réputation du camp de concentration d’Auschwitz, ce sont d’ailleurs les premières du genre qu’on peut découvrir. J’arrive donc à une sorte de bunker sous-terrain et entre dans les chambres à gaz et là, grosse surprise. Il n’y a rien de visible. J’ignore pourquoi mais depuis que j’étais petit j’imaginais les chambres à gaz avec des douches qui envoyaient du gaz mais là, il ne s’agit que d’une simple cave, sans aucun tuyau, juste des murs, du coup j’ai eu du mal à visualiser les horreurs qui se sont passées ici.

chambre-a-gaz-auschwitz

Dans la salle suivante par contre on découvre les fours crématoires qui étaient destinés à incinérer les corps des prisonniers exécutés, difficile d’imaginer les nombreuses horreurs qui se sont produites ici avec ces reconstitutions complètes, imaginer des corps rentrer là-dedans, ça m’a donné quelques frissons !

four-crematoire-auschwitz

Après ça, il était temps de sortir, la visite du camp d’Auschwitz a tout de même durée trois bonnes heures, sachant que j’ai énuméré uniquement les grandes étapes de la visite, je me suis perdu dans le camp à quelques reprises (volontairement) puisqu’on peut se déplacer librement dans pratiquement tout le camp.

A ce qu’il paraît, le camp Birkenau est pire que celui d’Auschwitz, j’aurais peut-être dû faire celui-là à la place, mais bon rien ne m’empêche d’y retourner une autre fois !

Enregistrer

Enregistrer

[Total : 132    Moyenne : 4.3/5]