Visiter Wroclaw en un week-end

Après une semaine à me reposer à Poznan, me revoici sur la route pour visiter Wroclaw en un week-end ! Pour commencer, la ville est bien plus intéressante d’un point de vue “tourisme” que Poznan, il y a vraiment de belles choses à voir et les différents cours d’eau la traversant et ses 12 îles lui ont donné le surnom de la “Venise de Pologne”.

La librairie

A quelques mètres de mon auberge de jeunesse, en me dirigeant vers la place du vieux marché (Rynek en polonais) je suis tombé sur un vieille librairie qui n’était pas indiquée sur les cartes pour touristes, ni même sur Google Maps d’ailleurs. Quoiqu’il en soit, j’ai trouvé l’extérieur sympa à découvrir, et on peut y entrer gratuitement, par contre c’est une vraie librairie de quartier donc ils ne parlent pas anglais et on ne peut pas prendre de photo, juste lire des livres polonais !

librairie-wroclaw

La place du Vieux Marché de Wroclaw et son hôtel de ville

Une centaine de mètres plus loin, nous voilà sur la célèbre place du vieux marché de Wroclaw, il s’agit d’une grande place carrée avec quelques bâtiments en son centre, dont un hôtel de ville (Ratusz) et des appartements “bourgeois”. Le contour de la place est orné de vieux bâtiments, certains on été bâtis récemment à l’image des vieux immeubles d’avant la guerre et l’ensemble de la place est animée tous les jours avec de nombreux petits artistes ou diverses animations. L’intérieur de l’hôtel de ville a été transformé en musée avec une exposition gratuite et une payante. L’extérieur quant à lui est doté d’une architecture riche en détails et d’une horloge astronomique à l’arrière.

La basilique Sainte-Elisabeth de Wroclaw

Dans un coin de la place du vieux marché se trouve la basilique Sainte-Elisabeth, dont la construction s’est achevée en 1535. Clairement, au premier abord elle n’a rien de particulier, notamment à l’intérieur qui est franchement décevant par rapport à d’autres édifices religieux… Mais sa particularité réside dans sa grande tour de 91 mètres qu’on peut visiter pour quelques euros. Mais attention, c’est écrit nul part et on ne vous averti pas avant d’acheter votre ticket mais il y a 302 marches en colimaçon à monter, le tout dans un couloir étroit qui donne le tournis ! J’en ai eu des courbatures pendant 2 jours. En revanche une fois arrivé en haut on peut admirer un superbe panorama à 360° de Wroclaw avec une vue plongeante sur le toit coloré de la basilique Sainte-Elisabeth et sur le place du vieux marché, à faire absolument donc !

La vieille ville de Wroclaw

Ensuite, direction la vieille ville de Wroclaw, il s’agit notamment de vieux édifices construits sur des îles reliées par de nombreux ponts en plein centre-ville. Voici quelques exemples non exhaustifs de ce qu’on peut y trouver.

panorama-wroclaw

L’église orthodoxe de Wyspa Piasek

Ma première visite dans la vieille ville a été une église orthodoxe russe, contrairement aux églises classiques, l’intérieur de celle-ci est peinte tout en bleu, avec de nombreuses fresques et dorures. Et preuve que tout ça a été fait à la main, j’ai moi-même vu le peintre entrain de rénover une des peinture, au pinceau fin !

eglise-orthodoxe-wyspa-piasek

L’église catholique de Wyspa Piasek

Une église très classique, petite particularité tout de même, elle abrite une crèche permanente avec de nombreux jouets mécaniques, ça m’a interpellé parce que le chemin à suivre à l’intérieur pour accéder à la crèche était aussi écrit en français, la première phrase en français que je voyais depuis un bon moment ! En arrivant dans la crèche j’ai pu rencontrer deux personnes âgées entrain de réparer un des jouets mais malheureusement elles ne parlaient ni anglais, ni français mais elles avaient l’air très sympathiques !

Église Saint-Gilles

On la voit de loin avec sa hauteur vertigineuse, l’église Saint-Gilles est impressionnante de l’extérieur, sa largeur, sa longueur et ses nombreuses formes qu’elle possède nous en met plein la vue ! Par contre inutile de rentrer dedans, c’est d’une banalité déconcertante et pas digne d’une telle architecture, on a simplement le droit à une allée centrale avec quelques drapeaux flottants sur les côtés… Ce symbole de la ville est à faire si vous visiter Wroclaw un jour.

Une université spéciale

Encore un vieux bâtiment dont je n’ai pas réussi à trouver le spécialité, l’université est juste derrière l’église et elle est très agréable à contempler, malheureusement ce n’est pas un lieu touristique donc impossible de visiter l’intérieur mais on peut tout de même passer la porte principale et admirer un beau vitrail au dessus de l’entrée.

universite-wroclaw

Tumski, le pont des amoureux

Entre l’île en la terre ferme se trouve le pont de Tumski, comme le pont des Arts à Paris (enfin le pont d’avant) il y a des milliers de cadenas avec les initiales de nombreux amoureux qui cherchent un moyen d’idéaliser leur “amour” pensant que leur relation va durer pour l’éternité, c’est beau de rêver ! Quoiqu’il en soit, au delà de l’esprit niais qui règne à cette endroit, d’un point de vue artistique c’est super joli, le dégradé entre cadenas récents et rouillés en dit long sur la vie de ce pont des amoureux !

pont-amoureux-tumski-wroclaw-cadenas

Le musée national de Wroclaw

Sur la rive opposée à l’église Saint-Gilles se trouve le musée national de Wroclaw, le bâtiment d’architecture néo-renaissance flamande est recouvert un mur végétal qui prend la forme d’un magnifique dégradé de couleur en automne ! Je n’ai pas visité l’intérieur par manque de temps et d’envie mais il contient une grande collection d’art contemporain paraît-il.

musee-national-wroclaw

Le panorama de Racławice

Manque de bol, il était fermé pile poil le jour où je devais le visiter donc impossible de voir l’intérieur mais je sais qu’il contient une peinture géante de 114 mètres de longueur de la bataille de Racławice, dommage pour moi !

Les nains de Wroclaw

Tout au long de notre visite que ce soit au pied des monuments ou perdu au milieu de nul part, on trouve des centaines de nains ! Pour certaines personnes ça peut être amusant de les chercher mais personnellement je n’avais ni le temps ni l’envie de faire la chasse aux petites statues…

nain-wroclaw

Halle du Centenaire et jardin japonais

Si on s’éloigne du centre-ville on peut également découvrir l’immense Halle du Centenaire et son parc qui abrite notamment une fontaine multimédia et un jardin japonais très reposant, la Halle du Centenaire a été construite en 1913 pour célébrer la victoire des troupes prusses et ses alliés contre les troupes de Napoléon en 1813. Dire que si ils n’avaient pas gagné la Pologne aurait pu être française…

halle-du-centenaire-wroclaw

Hydropolis et fontaine multimédia

Enfin, les deux meilleurs pour la fin, tellement bien que j’ai fait un article sur Hydropolis et un autre sur la fontaine multimédia se trouvant juste derrière la Halle du Centenaire ! Dans tous les cas, visiter Wroclaw est une chose à faire si vous passez dans le coin.

Enregistrer

Enregistrer

[Total : 2    Moyenne : 5/5]